A propos de l'émission de France5

Publié le par miyo

J'ai visionné cette émission, et j'ai trouvé que la dame sur le plateau n'était pas très représentative des fibros. Je voulais conseiller cette émission à quelques fibrosceptiques de mon entourage, mais ne le ferais pas, car ces personnes ne comprendraient pas que je ne puisse pas plus "bouger" et faire d'activité. Perso, promener ma chienne sur 1 ou 2 km, faire les courses nécessaires (fini le "shopping") et aller à mes rv médicaux, c’est le max. Les tâches ménagères, c'est quand je peux et par petit bout. Cette dame disait bien qu'elle faisait de l'aqua gym et de la danse, par contre elle ne pouvait plus faire de sport comme avant.

Qu'il faille bouger, d'accord, mais à chacun son rythme (ça n'a pas était vraiment préciser)

 

    J'ai trouvé les explications médicales intéressantes (surtout le début), par contre, le  médecin avait l'air très étonné en ce qui concerne les centres antidouleurs mais celui de Nancy, par ex, refuse de prendre en charge les fibros, car considérés comme psy (j'en ai encore eu des témoignages dernièrement). C'est sûr ça paraît aberrant pour un centre antidouleur mais c'est la réalité.

     Pour ce qui est du fauteuil roulant, je connais plusieurs fibros qui sont passés par ce stade, car les douleurs et la fatigue étaient trop fortes pour pouvoir tenir debout, mais ça n'a pas été définitif.

 

     En ce qui concerne l'Ald, c'est vrai qu'il n'a parlé que de l'ald 30, et pas préciser que c'était accordé au petit bonheur la chance, d'après le  médecin conseil ou expert.


    
Enfin, j'ai trouvé qu'ils  n'avaient pas assez insiste sur le côté "invalidant" de la fibro, qui est justement le côté le plus difficile à faire admettre tant par les pouvoirs publics que par l'entourage.


    
Peut-être que s'il y avait eu un autre  médecin avec d'autres expériences cela aurait été un peu plus complet.

Publié dans actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article