Une bonne nouvelle

Publié le par miyo


    





      










                 Finalement, pour cette fameuse poussée de fibro, je me suis décidée à contacter mon doc qui m'a rajouté un médoc( hé oui encore un de plus!!!) qui m'a soulagée un peu sans m'abrutir, par contre j'ai une éruption de petits boutons (comme des boutons de chaleur). Bon, on va faire avec, j'ai un peu moins de douleurs, c'est le principal, et mon toubib est en vacances, je verrais si ça dure...............Donc, je me remet un peu à l'ordi, et hier, en regardant, en ligne, mon compte bancaire, j'ai vu un virement de la CAF. Ce matin j'avais un courrier de cette caisse, et YOUPPIE !!! j'ai droit au RSA en complément de mon demi-salaire. Oh! ce n'est pas le Pérou, mais je vais pouvoir régler un loyer (j'en ai 3 non-payés) et mettre un peu de "beurre dans les épinards" !!!
               J'ai eu un appel téléphonique pour mon dossier de surendettement (puisque mes charges dépassent mon revenu), et mon dossier passe le 11/08 en commission, et je recevrais la réponse les jours suivants.
           D'autre part j'ai rendez vous chez l'expert ( pour le Comité Médical de la Dass, (boulot)), le 20/08.
    Mes démarches commencent à porter leurs fruits!!!!!

    Par contre, toujours pas de nouvelles pour la biopsie, ni de l'aide éventuelle de la mutuelle.
    Mais déjà l'aide de la Caf me rebooste un peu le moral !!


                                                        








Publié dans journal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Bonjour
Moi aussi je suis atteinte de fibromyalgie, officiellement reconnue depuis deux ans après des tonnes d'examens. Je souffre également énormement en ce moment, alors je comprends ta douleur. Je travaille toujours mais c'est parfois difficile car je suis tellement fatiguée que je passerais mon temps à dormir. Bon courage à toi et n'hésite pas à passer sur mon blog.
Répondre
M

Bon courage à toi aussi, surtout si tu travailles. Mais il faut aussi penser à toi et savoir s'arrêter avant d'avoir une grosse crise. Oui, je sais c'est pas toujours facile.
A bientôt